Les étrangers en Europe : sont-ils si nombreux ? Les ressortissants étrangers constituaient 6,4% de la population de l’UE27

 

Au 1er janvier 2009, 31,9 millions de ressortissants étrangers1 vivaient dans les États membres de l’UE27, 11,9 millions d’entre eux étant ressortissants d’un autre État membre de l’UE27. Les autres ressortissants provenaient de pays hors de l’UE, en particulier d’autres pays européens (7,2 millions), d’Afrique (4,9 millions), d’Asie (4,0 millions) et du continent américain (3,3 millions). Les ressortissants étrangers constituaient 6,4% de la population totale de l’UE27.

Ce communiqué de presse est basé sur un rapport2 d’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, sur les ressortissants étrangers dans les États membres de l’UE27, ainsi que les pays de l’AELE et les pays candidats.

La proportion de ressortissants étrangers variait de moins de 1% en Pologne, en Roumanie et en Bulgarie à 44% au Luxembourg

En 2009, le plus grand nombre de ressortissants étrangers se situait en Allemagne (7,2 millions de personnes), en Espagne (5,7 millions), au Royaume-Uni (4,0 millions en 2008), en Italie (3,9 millions) et en France (3,7 millions). Plus de 75% des ressortissants étrangers de l’UE27 vivaient dans ces États membres.

Parmi les États membres de l’UE27, le pourcentage le plus élevé de ressortissants étrangers dans la population se trouvait au Luxembourg (44% de la population totale), suivi de la Lettonie3 (18%), de Chypre et de l’Estonie3 (16% chacun), de l’Espagne (12%), de l’Irlande (11%) et de l’Autriche (10%). Le pourcentage de ressortissants étrangers était de 1% ou moins en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie et en Slovaquie.

Plus d’un tiers des ressortissants étrangers dans l’UE27 venaient d’un autre État membre

En 2009, 37% des ressortissants étrangers vivant dans l’UE27 étaient citoyens d’un autre État membre de l’UE27. Les populations les plus nombreuses provenaient de Roumanie (2,0 millions, soit 6% du nombre total de ressortissants étrangers dans l’UE27), de Pologne (1,5 million, soit 5%), d’Italie (1,3 million, soit 4%) et du Portugal (1,0 million, soit 3%). Parmi les ressortissants étrangers vivant dans l’UE27 et citoyens de pays n’appartenant pas à l’UE27, les populations les plus nombreuses venaient de Turquie (2,4 millions, soit 8% du nombre total de ressortissants étrangers dans l’UE27), du Maroc (1,8 million, soit 6%) et d’Albanie (1,0 million, soit 3%).

La population des ressortissants étrangers en moyenne plus jeune que la population nationale

En moyenne, en 2009, les ressortissants étrangers vivant dans l’UE27 étaient significativement plus jeunes que la population nationale (avec un âge médian4 de 34,3 ans contre 41,2 ans). Cette caractéristique était vraie dans tous les États membres à l’exception de l’Estonie3, de la Lettonie3 et de la Pologne. Les différences les plus marquées étaient observées en Italie (32,3 ans contre 43,9 ans), en Finlande (33,0 ans contre 42,1 ans) et au Danemark (32,1 ans contre 41,0 ans).

Parmi les ressortissants étrangers, ceux des pays en dehors de l’UE27 étaient plus jeunes que ceux des autres États membres de l’UE27 (avec un âge médian de 33,0 ans contre 36,9 ans).

Les ressortissants étrangers en 2009 , tableaux : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=STAT/10/129&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

Laisser un commentaire

Fermer le menu