Comment préparer en 2015 le passage de la notion « droits de l’homme » (ou droits humains) à la notion de « droits de l’humanité » ? Un défi particulièrement ardu.

Le tout récent arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne concernant l’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme(CEDH) ne crée sans doute pas le meilleur climat pour engager un débat serein. La longue attente de cet arrêt n’est pas d’une bonne augure. Qu’importe, on ne pourra tergiverser indéfiniment.Mais que recouvre la notion de « droits de l’humanité ? (suite…)

Continuer la lecture

Le pape François d’un discours à l’autre. Au Parlement européen : l’Europe est en danger ! Au Vatican : un rude sermon dénonçant les « quinze maladies curiales » également mortelles ! Tout le monde est concerné et ce franc parler fait un bien fou !

Un sévère avertissement pour les uns et les autres qu’ils siègent au Parlement européen ou se trouvent rassemblés dans la fastueuse salle Clémentine du palais apostolique au Vatican. Sans conséquences dans l’immédiat, ils sont appelés à laisser des traces profondes . Deux discours qui se font écho. Le pape François sermonne la bureaucratie vaticane : après les « sept péchés capitaux », les dix commandements », les « quinze maladies curiales », lui qui il y a plusieurs mois avait dénoncé les « évêques d’aéroports ».Des discours incisifs, moraux ou moralisateurs mais aussi très politiques. (suite…)

Continuer la lecture

Géorgie : débats en plénière au Parlement européen sur l’accord d’association Géorgie/UE (17 décembre 2014)

Lors de la session plénière du 17 décembre 2014 du Parlement européen, une discussion s’est tenue sur les suites de la signature d’accord d’association avec la Géorgie. Ont ainsi été discutées une recommandation sur le projet de décision du Conseil relative à la conclusion, au nom de l’Union européenne, de l’accord d’association entre l’Union européenne et la Communauté européenne de l’énergie atomique et leurs États membres, d’une part, et la Géorgie, d’autre part et un Rapport contenant une proposition de résolution non législative sur le projet de décision du Conseil approuvant la conclusion, au nom de l’Union européenne, de l’accord d’association entre l’Union européenne et la Communauté européenne de l’énergie atomique et leurs États membres, d’une part, et la Géorgie, d’autre part. Les deux ont été soumis au vote le lendemain et adopté avec respectivement 491 et 490 voix pour. (suite…)

Continuer la lecture

Echange de vues avec les ministres des Affaires étrangères des pays des Balkans occidentaux, réunion interparlementaire AFET et délégations des commissions des affaires étrangères des parlements nationaux, 2 décembre 2014

 

           Lors de sa réunion du 2 décembre 2014, la commission Affaires étrangères du Parlement européen (AFET), accompagnée des délégations des commissions des affaires étrangères des parlements nationaux des Etats membres, a reçu les ministres des affaires étrangères des six pays des Balkans occidentaux à savoir l’Albanie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie (quatre pays qui ont le statut de candidat), la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo (qui ne sont pour l’instant que candidats potentiels). La discussion a porté sur les rapports d’avancement sur l’élargissement afin de faire le point sur les progrès accomplis par ces pays et les défis qu’il reste à relever en vue de leur adhésion à l’Union européenne. D’une manière générale, les députés qui sont intervenus ont tous exprimé leur soutien au processus d’élargissement à condition que les candidats respectent l’ensemble des valeurs de l’Union et qu’ils soient véritablement prêts tandis que les ministres des pays concernés ont fait part de leur reconnaissance au Parlement et confirmé leur intention de s’engager pleinement dans cet objectif. (suite…)

Continuer la lecture

Elections législatives du 30 novembre en Moldavie : compte rendu de la réunion de la Commission AFET du Parlement européen en association avec la Délégation de la commission de la coopération parlementaire UE/Moldavie

Lors de sa réunion du 11 décembre 2014, la commission Affaires étrangères du Parlement européen, avec la délégation à la commission de coopération parlementaire UE/Moldavie, est revenue sur les élections législatives du 30 novembre dernier en Moldavie. Les résultats ont donné une courte de majorité de 54 sièges sur 101 au Parlement à des partis d’obédience pro-européenne (Parti Libéral-Démocrate, Parti Libéral, Parti Démocrate) et 47 à des partis à tendance pro-russe (Parti Communiste et Parti Socialiste). (suite…)

Continuer la lecture

La présidence italienne fait le bilan de son mandat semestriel concernant la Justice, et s’apprête à passer le flambeau à la Lettonie.

La présidence italienne est intervenue à un moment difficile pour l’Europe. Début juillet 2014, la transition de la Commission européenne en voie de renouvellement et la période post-électorale du Parlement européen, accompagnées par la grave montée des eurosceptiques, ont limité la stabilité du contexte institutionnel et politique. Néanmoins, Andrea Orlando, ministre de la justice italien, et Angelino Alfano, ministre des affaires intérieures, présentent un bilan positif à la commission LIBE du Parlement européen, lors de la réunion de jeudi 11 décembre 2014. (suite…)

Continuer la lecture

La présidence italienne fait le bilan de son mandat semestriel concernant les affaires intérieures, et s’apprête à donner le flambeau à la Lettonie.

La présidence italienne est intervenue à un moment difficile pour l’Europe. Au début de juillet 2014, la transition de la Commission européenne et la période post-électorale du Parlement, accompagnées par la grave montée des eurosceptiques, ont limité la stabilité du contexte institutionnel et politique. A cela s’ajoute le fait que le programme politique du nouveau président de la Commission, Jean-Claude Juncker ne pouvait être perdu de vue. Néanmoins, Andrea Orlando, ministre de la justice italien, et Angelino Alfano, ministre des affaires intérieures, présentent un bilan positif à la commission LIBE du Parlement européen, lors de la réunion de jeudi 11 décembre 2014. (suite…)

Continuer la lecture

Fabrice Leggeri, le nouveau visage de Frontex, devant la commission LIBE du Parlement européen.

Fabrice Leggeri, le nouveau Directeur Exécutif de l’agence Frontex, s’est présenté aux parlementaires de la commission LIBE. Il a démontré sa compétence et ses ambitions pour Frontex, mais pourra-t-il tenir ses engagements ?

Le 26 novembre 2014, le Management Board de Frontex, sur la base d’une liste proposée par la Commission européenne, a choisi le successeur de Mr Ilkka Laitinen, qui a guidé l’agence, en étroite collaboration avec Mr. Gil Arias, l au cours de ces huit dernières années. Le Commissaire à la migration, aux affaires intérieures et à la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos, a manifesté son plein appui au nouvel élu, certain qu’il saura mener à bien sa mission principale : le renforcement de la coopération opérationnelle entre les États membres de l’Union dans la gestion commune des frontières extérieures. (suite…)

Continuer la lecture

Réunion interparlementaire, commission AFET du Parlement européen et délégations des commissions des affaires étrangères des parlements nationaux : échange de vues avec Johannes Hahn, 1er décembre 2014.

           Lors de sa réunion du 1er décembre 2014, la commission Affaires étrangères du Parlement européen, accompagnée des délégations des commissions des affaires étrangères des parlements nationaux des Etats membres, a reçu Johannes Hahn, commissaire en charge de la politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement. Des discussions sur le programme général des deux portefeuilles et sur la situation de quelques pays individuellement ont composé cet échange. (suite…)

Continuer la lecture

Player and payer, the long road to “Palestine 194” passes through Brussels corridors

While some global regions work on the as entangled as innovative federalist idea of going beyond the Westphalian setting of borders and national States, some other actors are still struggling to see their own national recognition respected as their sovereignty to be deployed throughout all the legal means on their territories. This is the history of the multi-speed history of the mankind; this is another possible interpretation of T.L.Friedman’s narrative of the Lexus and the olive tree. But there is a halfway point were these two realities draw near, and from this necessary meeting both entities may gain new life and mutual benefits, and the ideal locus for the meeting is the debate regarding the Palestinian Statehood recognition within the EU.

If not now, when? If not the EU, who? These two questions summarize the mind-set of policy makers and prominent scholars in the West regarding the diplomatic recognition of Palestine as State. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu