L’opinion sur l’immigration presque inchangée malgré la crise

La crise économique mondiale n’a eu que peu de conséquences sur les opinions publiques des pays occidentaux envers l’immigration, révèle un sondage du German Marshall Fund. L’enquête, publiée jeudi, a été réalisée aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en France, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

(suite…)

Continuer la lecture

Réactions à la votation suisse dans le monde et dans la communauté musulmane en Europe : colère, menaces et tristesse.

Le vote suisse est une  « insulte à l’islam » et un « signe de haine ».  La principale organisation musulmane d’Indonésie a dénoncé, lundi, le résultat du référendum suisse interdisant désormais la construction de minarets, y voyant un signe de « haine » et d »‘intolérance » vis-à-vis de l’islam. Le chef de la Nahdlatul Ulama (NU), Maskuri Abdillah, a cependant appelé les musulmans d’Indonésie, plus grand pays musulman au monde, à « ne pas réagir avec excès » à la décision des Suisses, qui ont voté dimanche à 57,5 % l’interdiction des minarets à l’appel de la droite populiste. Près de 90 % des 234 millions d’Indonésiens sont musulmans, et la grande majorité d’entre eux pratiquent un islam modéré. La NU, qui représente l’islam traditionnel, compte environ 40 millions de membres.

(suite…)

Continuer la lecture

La peur et l’ignorance ont fait voter les suisses contre les minarets.Quand le Canada fait la leçon à la Suisse : entretien du Journal le Temps avec Zarqa Nawaz, créatrice de «La Petite Mosquée dans la prairie»

Loin d’une grande majorité de hasard, c’est la peur et l’ignorance qui ont fait voter largement oui à l’initiative anti-minarets alors que les élites politiques, économiques, religieuses, le Vatican leur demenadaient à l’unisson de rejeter au nom de solides arguments rationnels.
Au Canada, et sur la chaine canadienne Canal + ainsi qu’en DVD, la série TV «La Petite Mosquée dans la prairie» s’est fait une renommée par son ton humoristique et sa manière d’aborder les sujets qui fâchent, du voile aux préjugés. Comment la créatrice de la série, Zarqa Nawaz, envisage-t-elle la votation Minarets?

(suite…)

Continuer la lecture

Régularisation des travailleurs immigrés : comptes, mécomptes de Eric Besson, ministre français de l’immigration. Comptes, mécomptes et mécontentement !

Au  matin du 25 novembre, sur France Inter, Eric Besson évaluait à  » un millier  » le nombre des salariés sans papiers susceptibles d’être régularisés grâce à une circulaire publiée le jour même… Selon ce syndicat, 5 400 salariés en situation irrégulière auraient cessé le travail pour obtenir un titre de séjour depuis le début, il y a six semaines, d’une nouvelle vague de grèves, après celle de 2008. Ce dernier chiffre ne représente qu’une goutte d’eau par rapport à celui généralement retenu : de 200 000 à 400 000 sans papiers seraient employés dans l’économie française…

(suite…)

Continuer la lecture

« Welcome » récompensé par le Parlement européen.

Les lecteurs de Nea say sont familiarisés avec le concept de « délit de solidarité ».

Dans ce numéro un article avec les derniers développements. Le Parlement européen en récompensant le film « Welcome » apporte son soutien à tous ceux qui défendent les grands principes de la solidarité humanitaire et dans toutes ses expressions concrètes.

(suite…)

Continuer la lecture

Travail au noir : le ministre français de l’emploi, Xavier Darcos, promet de fermer les sociétés employant des sans-papiers. Le ministre de l’immigration, Eric besson, veut défendre les immigrés légaux. Un cas test pour l’Union européenne et la mise en oeuvre de son pacte pour l’immigration et l’asile.

Le gouvernement français menace de fermer les entreprises employant des étrangers en situation irrégulière, alors que l’opposition socialiste a demandé une large régularisation. Ceux qui font profession de défendre les sans-papiers devraient aussi s’intéresser aux immigrés en situation régulière, réplique Eric Besson, le ministre de l’immigration.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu