Minarets suisses : la présidence suédoise critique la votation

La présidence suédoise s’est dite lors de la réunion du Conseil des ministres du 30 novembre et 1er décembre, préoccupée par le référendum suisse interdisant la construction de nouveaux minarets. « C’est l’expression d’un préjugé et peut-être même d’une peur, mais il est clair qu’il s’agit à tous égards d’un signe négatif, il n’y a aucun doute à cet égard », a déploré le ministre des affaires étrangères , Carl Bildt.

(suite…)

Continuer la lecture

Après la burqa, les minarets suisses et le crucifix dans les écoles italiennes, autre signe religieux et identitaire : le dimanche. En Allemagne il reste sacré confirme la Cour constitutionnelle.

Le travail dominical doit rester l’exception en Allemagne, même à Berlin. Mardi 1er décembre, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe a interdit l’ouverture des commerces de la capitale quatre dimanches d’affilée, pendant la période de l’Avent. Les juges ont donné en partie raison aux Eglises protestante et catholique, qui avaient porté plainte pour violation de la Constitution allemande : celle-ci consacre le dimanche comme « un jour de repos et d’élévation spirituelle ».

(suite…)

Continuer la lecture

Burqa, minarets, crucifix dans les écoles, les symboles religieux font l’objet en Europe d’un débat important dans une société largement laïcisée. Aujourd’hui, la querelle du crucifix dans les écoles, suite à l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, rebondit en Espagne, en Pologne et chez les députés européens italiens.

En Pologne : la Diète, la Chambre basse du Parlement polonais, a exprimé son inquiétude face à la décision de la Cour européenne des droits de l’homme estimant que de telles décisions « enfreignent la liberté de culte, au mépris des droits et des sentiments des croyants, et détruisent la paix sociale ».
En Espagne, M. Zapatero tente d’éviter la querelle du crucifix ne s’envenime : le retrait des crucifix des écoles n’est pas à l’agenda du gouvernement. » En quelques mots, José Luis Rodriguez Zapatero a éteint, au moins provisoirement, l’incendie déclenché, mercredi 2 décembre, par une initiative parlementaire du petit parti de gauche Esquerra republicana de Catalunya (ERC, indépendantiste).

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu