Burqa, minarets, crucifix dans les écoles, les symboles religieux font l’objet en Europe d’un débat important dans une société largement laïcisée. Aujourd’hui, la querelle du crucifix dans les écoles, suite à l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, rebondit en Espagne, en Pologne et chez les députés européens italiens.

En Pologne : la Diète, la Chambre basse du Parlement polonais, a exprimé son inquiétude face à la décision de la Cour européenne des droits de l’homme estimant que de telles décisions « enfreignent la liberté de culte, au mépris des droits et des sentiments des croyants, et détruisent la paix sociale ».
En Espagne, M. Zapatero tente d’éviter la querelle du crucifix ne s’envenime : le retrait des crucifix des écoles n’est pas à l’agenda du gouvernement. » En quelques mots, José Luis Rodriguez Zapatero a éteint, au moins provisoirement, l’incendie déclenché, mercredi 2 décembre, par une initiative parlementaire du petit parti de gauche Esquerra republicana de Catalunya (ERC, indépendantiste).

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu