Après l’Espagne et la Grèce, c’est au tour des Pays-Bas et de Malte de prendre des initiatives en matière d’immigration.

La secrétaire d’Etat néerlandaise à la justice, Nebahat Albayrak, et le ministre maltais de la Justice et des Affaires intérieures,  Carmelo Mifsud Bonnici, ont fait cinq propositions pour sortir l’Union européenne de l’immobilisme en matière d’immigration. Ces cinq points ont été publiés dans le journal le Monde du 17 juillet. (suite…)

Continuer la lecture

Facebook et autres sites de réseaux sociaux désormais le terrain privilégié par le Cybercrime.

Droits fondamentaux,  protection des données personnelles

A plusieurs reprises Nea Say s’est fait l’écho des alertes données par les autorités de contrôle des données personnelles, nationales ou européennes. Les sites Internet des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, MySpace etc, etc, etc, deviendront bientôt les endroits les plus dangereux de la Toile. Les utilisateurs risquent d’y subir des cyber-attaques et divers désagréments numérique Sophos, http://www.sophos.com/sophos/docs/eng/papers/sophos-security-threat-report-jul-2009-na-wpus.pdf entreprise de sécurité sur Internet vient à la suite de beaucoup d’autres de faire un rapport.

(suite…)

Continuer la lecture

Peine de mort: la Chine reste le pays qui exécute le plus, selon le de « Hands off Cain (HOC)

Le nombre de prisonniers exécutés dans le monde a baissé en 2008 et la Chine reste le pays qui applique le plus la peine de mort, souligne l’organisation de défense des droits de l’homme Hands Off Cain (HOC) http://www.handsoffcain.info/news/index.php?iddocumento=10314865# dans son rapport publié le 28 juillet dernierhttp://www.handsoffcain.info/bancadati/index.php?tipotema=arg&idtema=12000549. Au moins 5.727 exécutions ont eu lieu dans le monde en 2008, contre 5.851 l’année précédente, selon le rapport. La peine de mort était en vigueur dans 46 pays l’an dernier, soit trois de moins qu’en 2007. Le Burundi et l’Ouzbékistan l’ont en effet abolie alors que la Sierra Leone, où aucune exécution n’a eu lieu depuis plus de dix ans, s’est rangée de facto dans le camp abolitionniste, précise HOC.

(suite…)

Continuer la lecture

Le rêve blessé de l’Europe

Le rêve blessé de l’Europe…., rêve blessé, blessé mais pas enterré. Comment ne serait-il pas blessé lorsqu’on assiste à certains débordements en son sein (les lois linguistiques en Slovaquie par exemple dont on parle par ailleurs) ? Rêve  un peu désemparé : comment faire comprendre qu’au début de l’Europe, était le souci de réconcilier les peuples et de les unir dans une « Union sans cesse plus étroite » pour reprendre le texte du Traité de Rome

(suite…)

Continuer la lecture

La presse néerlandaise nous apprend que les prisons néerlandaises se vident de leurs détenus.

Polémique : la politique d’aménagement des peines est jugée trop laxiste.

droits fondamentaux, lutte contre la criminalité

Situation inédite en Europe, les Pays-Bas vont fermer huit prisons, d’ici 2010, faute de détenus. La Belgique a envisagé de louer des cellules néerlandaises pour ses propres prisonniers, mais les discussions ont échoué, à cause de dissensions internes, côté belge, entre interlocuteurs flamands et wallons. A Rotterdam, Alkmaar et La Haye, des établissements pénitenciers vont donc devoir fermer. Les syndicats de fonctionnaires protestent contre la suppression de 1 200 emplois, mais l’essentiel du débat porte sur les causes de cette vacance des prisons. Nebahat Albayrak, la secrétaire d’Etat (travailliste) à la Justice, nie les effets d’une politique qui vise, depuis 2001, à donner de plus en plus de peines de service communautaire. Les peines correctionnelles et les condamnations à moins de huit mois fermes sont transformées en heures de jardinage, de plonge dans les hôpitaux ou de leçons de boxe pour les jeunes délinquants. Du coup, une peine sur trois relève du service communautaire, et le nombre de détenus a baissé de 20 %, depuis 2005.

(suite…)

Continuer la lecture

Après la Belgique c’est autour de l’Italie de « régulariser » massivement les sans-papiers.

Immigration,  conditions d’accueil des réfugiés

En Italie, 350 000 à 400 000 étrangers (voire moins) en situation irrégulière devraient sortir de la clandestinité pour des raisons économiques au cours des prochaines semaines. La mesure entrerait en vigueur en même temps que la loi si décriée  sur la sécurité qui durcit les conditions de séjour. Cette régularisation démontre leur utilité indispensable des sans-papiers. C’est de 350 000 à 400 000 domestiques et gardes-malades d’origine extracommunautaire qui devraient bénéficier de la régularisation «sélective» adoptée par la Chambre des députés. Le gouvernement évite de parler d’une «amnistie» au caractère général qui tomberait sous le coup du pacte européen sur l’immigration et le droit d’asile adopté l’an dernier sous la présidence française pour discipliner les flux migratoires dans l’Union. L’initiative n’est pas comparable à la première amnistie décidée en 2002 par le deuxième gouvernement de Silvio Berlusconi juste avant l’entrée en vigueur de la première législation restrictive sur l’immigration, la loi Fini/Bossi. Près d’un million de clandestins en avaient profité.

(suite…)

Continuer la lecture

Un nouvel épisode dans le feuilleton SWIFT avec le lancement des négociations en vue d’un accord transatlantique

Cooperation policière,  lutte contre le terrorisme

Les lecteurs de Nea Say connaissent bien les épisodes précédents. Le Parlement européen n’a pas raté le départ : sa commission LIBE ( libertés civiles, justice et affaires intérieures) fait une entrée en fanfare pour sa première réunion de la  7 ième législature, le 22 juillet dernier.

(suite…)

Continuer la lecture

Frontex : pronostic d’une baisse de l’immigration clandestine en 2009. L’Espagne et la Grèce plaident pour un renforcement de Frontex.

Le nombre de candidats à l’immigration clandestine en Europe pourrait baisser de 20 à 25% d’ici fin2009, selon l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures basée à Varsovie (FRONTEX). Selon ses chiffres, ce sont 20 200 clandestins qui ont été interceptés aux frontières européennes cette année contre 24 000 l’an passé ;En un an le nombre de clandestins immigrés arrêtés aux frontières a baissé de 16%. Frontex avance deux explication : tout d’abord la crise économique qui a fait chuter le nombre d’emplois entraînant  une baisse des incitations et des tentatives. Frontex avance ensuite les progrès dans la coopération entre Etats ce qui a un effet dissuasif, notamment grâce aux accords de réadmission avec las pays de départ

(suite…)

Continuer la lecture

Roumanie, Bulgarie : la Commission maintient sa surveillance. Davantage d’efforts demandés face à la persistance des défaillances.

Coopération judiciaire pénale , élargissement

Davantage d’efforts pour améliorer le système judiciaire et la lutte contre la corruption et le crime organisé. Le système de surveillance doit continuer à s’appliquer. Un engagement politique plus résolu et sur le long terme est requis. La mise en œuvre des réformes reste trop fragiles, trop politisée. 16 recommandations sont adressées à la Roumanie et 21 à la Bulgarie. En octobre sera présenté un rapport sur l’utilisation des fonds communautaires par ces deux pays. Les progrès réalisés n’ont pas de réelle incidence sur la vie quotidienne des populations et leur perception est toujours aussi négative. Les efforts restent fragmentés et fragiles.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu