Les femmes ne doivent pas être les premières victimes de la crise

En période de crise, l’égalité entre les hommes et les femmes est un défi accru : les femmes ne doivent pas être les premières victimes de la crise. L’égalité est un principe fondateur de l’Union européenne : depuis 1952 en matière de rémunérations par exemple.

Lire le billet dans son intégralité
La Commission européenne a examiné une nouvelle fois  la question de l ‘égalité entre les femmes et les hommes en période de crise économique, à l’occasion d’une conférence qui s’est tenue  à Bruxelles les 15 et 16 juin 2009. Cette conférence de deux jours a réuni des représentants des institutions européennes  en particulier la vice-présidente de la Commission, M me  Wallström, et le Commissaire Špidla, des représentants des gouvernements nationaux et des organismes chargés des questions d’égalité, des partenaires sociaux européens ainsi que des membres de la société civile, en vue de fixer les futures priorités dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu