Manifestation à New York contre le procès du 11-Septembre.

Un millier de personnes se sont rassemblées samedi à New York pour dénoncer la décision du gouvernement de faire juger Khalid Cheikh Mohamed, cerveau présumé des attentats du 11-Septembre, par la justice civile et sur le territoire américain. La manifestation s’est déroulée devant le tribunal de Manhattan où il doit comparaître en compagnie de quatre autres suspects.
Les  organisateurs ont manifesté contre le ministre de la Justice, Eric Holder, pour avoir autorisé la tenue de ce procès à quelques centaines de mètres du site où de dressaient les tours du World Trade Center. « Pas de droits constitutionnels pour les combattants ennemis », pouvait-on lire sur une banderole. De nombreux responsables républicains se sont indignés de la décision du gouvernement, craignant que les suspects n’exploitent leur procès pour diffuser leur propagande. Les cinq prévenus, tous poursuivis pour les attentats contre le World Trade Center de New York et le Pentagone, ont déjà fait l’objet de procédures entamées par les tribunaux militaires de Guantanamo, mais le président Barack Obama s’est engagé à fermer le centre pénitentiaire avant la mi-janvier et à remettre certains détenus à la justice civile.

Laisser un commentaire

Fermer le menu