Recours à Strasbourg (CEDH) contre l’interdiction des minarets

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) devra se pencher sur l’interdiction des minarets, approuvée par le peuple suisse fin novembre dernier: l’ancien porte-parole de la mosquée de Genève, Hafid Ouardiri, a en effet déposé un recours à Strasbourg, en vue de faire constater que cette mesure contrevient à la liberté de religion et à l’interdiction de discrimination. La plainte a été déposée mardi après-midi, a précisé à l’AP Me Pierre de Preux, l’un des cinq avocats qui représentent Hafid Ouardiri. Une lettre a également été envoyée au gouvernement suisse et à tous les membres du Conseil de l’Europe afin de les informer de cette démarche, a ajouté Me de Preux.


Cf. autre information dans Nea say… concernant la déclaration du Président de la Cour européenne des droits de l’homme, M. Costa,  pour qui un recours semblait difficilement recevable et à ce stade il était difficile d’imaginer un arrêt pouvant remettre en cause le résultat du référendum. Cf. autres informations concernant les déclarations du secrétaire général du Conseil de l’Europe et du Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Laisser un commentaire

Fermer le menu