Lutte contre les passeurs clandestins

Lutte contre les passeurs clandestins : la France veut renforcer le dispositif. Le ministre Eric Besson a annoncé devant l’ensemble des services de l’Etat engagé dans la lutte contre les filières clandestines internationales un renforcement du dispositif qui sera présenté au prochain G6. 

Il a annoncé la mise en place d’un dispositif prévoyant notamment la surveillance de la méditerranée et l’interception dans ses eaux. Partisan d’un renforcement de Frontex( Cf. Nea say), il a demandé aux services de l’Etat de mettre en œuvre de nouvelles actions pour lutter contre les filières internationales d’immigration clandestine et de coopérer avec les principaux pays d’origine et de transit ». Le dispositif prévoit surveillance et interception en Méditerranée, coopération technique et opérationnelle sur les principales routes migratoires : Afrique, Moyen-Orient, Asie centrale, Extrême-Orient, Caucase, Europe de l’Est. Il a demandé le renforcement du réseau des officiers de liaison immigration et mobilisation du réseau diplomatique et consulaire.

145 filières d’immigration clandestines ont été démantelées sur le territoire national en 2009,

contre 101 en 2008, soit une progression de 44%. A l’issue de cette réunion, Eric BESSON a

fixé aux services de l’Etat l’objectif de démanteler 200 filières clandestines avant le

31 décembre 2010.

A l’occasion de la réunion du G6 (Allemagne, Espagne, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Italie) le 28 mai à Varese, Eric Besson proposera aux ministres de ces pays de s’associer dans la cadre d’un plan conjoint la lutte contre ces filières.

Texte du communiqué de presse http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/CPrReunionFilieres13042010.pdf

Laisser un commentaire

Fermer le menu