Complément au billet sur le lancement de la stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Bravo ! mais où sont les mesures contraignantes ou à défaut leur annonce.

 

Il faut par exemple davantage pour faire face aux écarts de salaires entre les hommes et les femmes, il ne suffit pas d’améliorer leur situation professionnelle.

Ces améliorations proposées sont importantes en particulier les mesures identifiées dans le domaine des accords de travail, à savoir la volonté d’évaluer, en coopération avec les partenaires sociaux, l’impact que les contrats de travail à temps partiel et à durée déterminée ont sur les conditions de travail des femmes. L’objectif visant à évaluer les écarts existants en ce qui concerne les congés pour raisons familiales et les mesures envisagées pour faire progresser les femmes dans les postes de prise de décisions dans l’économie et la société en général, sont également des éléments positifs de cette nouvelle stratégie. Cependant,  la Commission  ne propose, à ce stade, aucune mesure contraignante pour atteindre ces objectifs. On peut regretter que la Commission n’ait soumis aucune proposition législative concrète pour faire face à l’écart de salaires entre hommes et femmes, mais en même temps ce n’était pas le cadre approprié, la Commission souhaite vérifier que sa stratégie est partagée par tous avant de faire des propositions « législatives » ou simplement un peu plus  contraignantes mais, dans un deuxième temps. Alors ce serait un signal fort en période de crise économique et sociale mais l’insertion de cette stratégie dans la stratégie « Europe 2020 » n’est pas assez mise en valeur.

Laisser un commentaire

Fermer le menu