complément au billet précédent Visite du président Sarkozy au Vatican : le rôle de l’Eglise est de pardonner. Elle le fait toujours, mais il faut faire pénitence. Communiqué du Saint Siège.

CITE DU VATICAN, 8 OCT 2010 (VIS). En début d’après-midi, la Salle-de-Presse du Saint-Siège a diffusé le communiqué suivant: « Ce matin, le Pape a reçu le Président de la République Française, M.Nicolas Sarkozy, qui s’est ensuite entretenu avec le Cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Au centre des échanges cordiaux ont été des sujets de politique internationale, tels que le processus de paix au Moyen Orient, la situation des chrétiens dans plusieurs pays et l’élargissement de la représentativité des régions du monde dans les organismes multilatéraux. Par ailleurs, l’importance de la dimension éthique et sociale des problématiques économiques, dans la perspective proposée par l’encyclique Caritas in Veritate, a été soulignée. Après avoir évoqué le voyage apostolique du Saint-Père à Lourdes et à Paris en 2008 ainsi que la visite du Président Sarkozy l’année précédente, les parties ont réaffirmée leur volonté de maintenir un dialogue permanent aux différents niveaux institutionnels et de continuer à collaborer de manière constructive dans les questions d’intérêt commun. (VIS 20101008(180)

La pénitence consistera à relire Caritas in Veritate.

Cf. Nea say a publié et commenté l’encyclique Caritas in Veritate

Laisser un commentaire

Fermer le menu