La Loi Médias hongroise : des amendements très insuffisants pour l’Association de la Presse internationale (API)

Les amendements communiqués le 15 février dernier à la Commissaire Neelie Kroes ne vont pas assez loin estiment les journalistes de l’API qui appellent toujours au retrait de la loi hongroise.

Pour l’Association, restent en suspens le fait que l’Autorité des médias hongroises n’est pas indépendante, ni protégée de toute influence politique ou autre, le fait que les médias aient toujours à s’enregistrer pour opérer dans le pays, le fait, encore,  que les dispositions relatives aux amendes pour incitation à la haine restent très imprécises pour les médias opérant en Hongrie.. L’API souligne encore le manque de garanties sur la protection des sources des journalistes ainsi que le fait que les médias hongrois restent menacés par des amendes pour des raisons très imprécises, peu motivées, constituant ainsi une incitation cachée à pratiquer l’autocensure.

Pour l’API, la loi ne garantit en aucune façon le pluralisme des médias, ni la liberté d’expression comme le stipule l’article 11 de la Charte des Droits fondamentaux comme a tenu à le rappeler l’API..

http://www.api-ipa.eu/index.php?option=com_content&task=view&id=186&Itemid=1

Laisser un commentaire

Fermer le menu