Sport et corruption : le président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge appelle les gouvernements à l’aide pour lutter contre les matches truqués et les paris illégaux.

Il les a qualifiés « de risques éthiques » mettant en danger l’avenir du sport. « Le CIO a pris la direction dans la lutte contre les paris illégaux et les matches truqués. Mais nous avons besoin de l’assistance des gouvernements », a lancé M. Rogge lors de son discours pour le centenaire du Comité olympique japonais à  Tokyo le 15 juillet dernier.

Il a souligné le succès mondial du sport avec 750 millions de personnes pratiquant un sport de compétition et plus d’un milliard engagés dans le sport de loisirs, confronté malheureusement aux défis du dopage, de la violence, du racisme et de la corruption. « Nous travaillons très étroitement avec les principaux gouvernements pour essayer de fonder une plate-forme où le monde du sport et le monde des ministères et des politiques pourraient travailler ensemble », a précisé le président du CIO.

Ce dernier avait estimé en mars (cf.Nea say notamment la déclaration du Parlement européen http://www.eu-logos.org/eu-logos_nea-say.php?idr=4&&nea=109&lang=fra&arch=0&idnl=2145 ) que le montant annuel des paris sportifs illégaux à travers le monde pourrait atteindre 140 milliards de dollars (101 milliards d’euros). 

Cf. dossier de Nea say Sport et corruption (144 articles) http://www.eu-logos.org/eu-logos_nea-say.php?q=sport+corruption&Submit=%3E

Laisser un commentaire

Fermer le menu