Europol déjoue une vaste opération de piratage informatique bancaire.

Une opération d’Europol a permis d’enrayer une vaste opération de piratage d’informations bancaires qui faisaient appel à plus de trois millions d’ordinateurs infectés par le virus Ramnit. Coordonnée par le centre européen de lutte contre la cybercriminalité (CERT-UE) d’Europol, elle a été menée en collaboration avec les polices allemande, italienne, néerlandaise et britannique ainsi qu’avec l’aide des compagnies AnubisNetworks, de Microsoft et de Symantec.

« Les criminels ont perdu le contrôle de l’infrastructure qu’ils utilisaient », s’est félicité Paul Gillen, responsable des opérations du CERT-UE, interrogé par Reuters. Selon Symantec, le virus Ramnit apparu en 2010 était présent sur 3,2 millions de PC, dont 27% se trouvent en Inde et 18% en Indonésie. Viennent ensuite le Vietnam, les Etats-Unis, le Bangladesh et les Philippines. Les enquêteurs parlent quant à eux de 350.000 machines infectées.

Pour en savoir Plus :

About Europol https://www.europol.europa.eu/

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu