Le Conseil de l’Europe et l’Union européenne après Lisbonne : déclaration du Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

M. Lluis Maria de Puig s’est félécité de l’entrée en vigueur le 1er décembre prochain du Traité de Lisbonne et a souhaité que l’adhésion de l’Union européenne 0 la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) que rend possible le nouveau Traité soit une priorité pour l’UE. « Dès le mois prochain l’Europe des vingt-sept va se doter de moyens pour devenir plus démocratique, plus transparente et plus efficace. Mais grâce à l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, elle aura surtout la possibilité de renforcer le principe de sécurité juridique en adhérant à la CEDH du Conseil de l’Europe, dans la mesure où les institutions de l’Union se verront soumises au même contrôle externe  de conformité de leurs actes et décisions que les Etats membres. Si cette adhésion fait l’objet aujourd’hui d’un large consensus, il faut rapidement que les déclarations d’intention se traduisent dans les faits. »

Laisser un commentaire

Fermer le menu