Peut-on revenir sur le vote des suisses concernant l’interdiction des minarets ?

Un professeur suisse de l’Université de Lucerne, Marcel Stüssi, (http://www.islamonline.net/servlet/Satellite?c=Article_C&cid=1258880759458&pagename=Zone-English-Euro_Muslims%2FEMELayout) , s’interroge et tente une réponse sans doute assez optimiste. Il fait  son métier de chercheur universitaire et il l’exerce avec qualité. La voie du CEDH nous a dit son président est plutôt bouchée. D’autres voies, aléatoires aussi , existent. Mais la conclusion de bon sens ne serait-elle pas de dire : ce que les suisses ont fait, seuls les suisses peuvent le défaire. Mais il faut reconnaître que cette voie n’a pas été réellement explorée. On n’ose se l’avouer, cette voie est difficilement praticable en tout cas elle ne l’est pas dans l’immédiat à chaud. Mais il n’est pas interdit de réfléchir, ce que vient de faire Marcel Stüssi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu