Enfants disparus : Journée internationale. Soutien de la Commission européenne

A l’occasion de la Journéeinternationale des enfants disparus, les commissaires Viviane Reding (justice) et Neelie Kroes (stratégie numérique) rappellent le rôle crucial joué par le numéro d’urgence européen 116 000 pour les recherches.

« Les enfants disparus ne sont pas des enfants oubliés (…)La Commissions’implique entièrement dans les efforts pour soutenir les enfants disparus et exploités »ont-elles déclaré et rappelé l’urgence pour les Etats qui ne l’ont pas encore fait de mettre en place le numéro d’urgence116 000. Asavoir : Autriche, Bulgarie, Chypre, République Tchèque, Finlande, Allemagne, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Slovénie et Suède.

Seulement 15 Etats membres ont mis en service le numéro d’urgence «  ce qui est clairement inacceptable (…) je suis en train de travailler en étroite collaboration avec les opérateurs de téléphonie mobile pour rendre le 116 000 plus facilement accessible » a déclaré Neelie Kroes. En 2007, l’UE a adopté des règles pour que le numéro 116 000 soit réservé partout sur son territoire aux lignes spéciales permettant de signaler les enfants disparus et proposant aide et conseils aux familles. Depuis l’adoption de la nouvelle réglementation en matière de télécommunication, les Etats membres devaient tout mettre en œuvre pour que le 116 000 soit activé pour au plus tard le 25 mai.

Déclaration des vice-présidentes Viviane Reding et Neelie Kroes http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/11/337&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=fr

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu