Réfugiés et flux migratoires : davantage d’argent !

 Le Parlement européen a approuvé, mercredi 28 septembre, l’octroi de 43,9 millions d’euros supplémentaires en vue de gérer les flux migratoires et de réfugiés à la suite des événements intervenus dans le sud dela Méditerranée.Lesfonds supplémentaires seront utilisés pour aider les États membres de l’UE les plus touchés directement par les flux migratoires et de réfugiés, et pour renforcer les contrôles maritimes effectués par Frontex, l’agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures.

 

Frontex recevra 24 millions d’euros supplémentaires. Les fonds restants seront attribués au Fonds européen pour les réfugiés (12,2 millions d’euros), au Fonds pour les frontières extérieures (4,9 millions d’euros) et au Fonds européen pour le retour (2,8 millions d’euros).

Les fonds supplémentaires proviennent de fonds non dépensés alloués initialement à des projets énergétiques dans le cadre du plan européen pour la relance économique.

« Je suis ravie que les principaux groupes politiques se soient prononcés en faveur de mon rapport. Ce vote montre que le Parlement européen parle d’une seule voix lorsque l’évolution politique des pays du sud dela Méditerranéeest en jeu », a déclaré Sidonia Jędrzejewska, rapporteur général pour le budget 2011 de l’UE.

 

La résolution a été adoptée le 28 septembre par 513 voix pour, 79 voix contre et 25 abstentions. Le Conseil des ministres a déjà approuvé la modification budgétaire le 12 septembre.

 

Résolution du Parlement européen (FR) http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P7-TA-2011-0414+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

 (EN) http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P7-TA-2011-0414+0+DOC+XML+V0//EN

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu