Le Danemark réintègre l’UE, sa politique de défense et la politique de justice et des affaires intérieures.

Le ministre danois des affaires européennes, Nicolai Wammen, l’a confirmé. Cela avait été annoncé par la première ministre dès  sa prise de fonction, mais cela n’interviendra qu’après la fin de la présidence danoise .

Concernant la défense il s’agira d’une levée « totale » de l’opt-out. En d’autres termes, le Danemark réintègre la politique européenne de défense et de sécurité commune en matière d’opérations militaires, qu’il s’agisse du processus de décision ou du financement, ou du renforcement des capacités comme la participation à l’Agence européenne de défense au point que certains parlent « d’une vraie réintégration ».

Concernant la politique de la justice et des affaires intérieures, la levée de l’opt out est plus légère : il s’agit de remplacer un opt out « absolu (dérogation totale) par un opt-in, le Danemark manifestant à chaque décision son souhait, ou non, de participer et d’accepter toutes les implications que cela suppose, selon le même statut qu’actuellement l’Irlande et le Royaume-Uni.

Le seul opt-out que le Danemark ne compte pas abandonner pour l’instant c’est celui sur l’EURO.

Laisser un commentaire

Fermer le menu