4. Conclusion

En conclusion, à ceux qui prétendraient que l’Union européenne ne se préoccupe guère de l’immigration légale, nous leur conseillerions vivement de lire plus attentivement ce dossier.

En effet, s’il est vrai qu’il s’agit encore d’un secteur peu développé, la politique des petits pas a mené, des années plus tard, à des changements substantiels. D’autant plus que récemment, deux avancées majeures ont été réalisées : l’une, sur les travailleurs saisonniers, d’autant plus majeure qu’il s’agit du premier texte portant sur cette catégorie d’individus et l’autre sur les travailleurs détachés, constituant un tournant majeur vers une Europe plus sociale. Espérons qu’à l’avenir, d’autres textes trouveront leur place dans ce dossier mais aussi que nous nous tournerons vers plus de protection des individus. Ainsi, au vu du climat actuel, il est peu envisageable que les Etats mettent un point d’honneur à l’évolution de l’immigration légale, où en tout cas dans un sens qui nous fait préférer le statut quo au changement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu