Rencontre bilatérale entre la Commission européenne et les autorités françaises sur la question des ROMS. Complément au précédent Billet « Chronique Rom » -Partie III)

Réunion entre plusieurs commissaires européens et ministres français. Du côté de la Commission seront présents : Viviane Reding, commissaire à la Justice,, Cecilia Malmström, Affaires intérieures, Laszlo Andor, commissaire à l’Emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion.

Les positions de la Commission sont bien connues (cf. le billet sur la situation des Roms en Europe et les différents billets de la « Chronique Rom ».Dernière prise de position, celle de la commissaire à l’aide humanitaire, de nationalité bulgare, Kristalina Georgieva : elle s’est montrée irritée par la politique de répression touchant les Roms. » J’aimerais que les Roms puissent circuler librement comme ils l’entendent (…)on en a déjà assez sur les bras avec la catastrophe du Pakistan » a-t-elle déploré.

La Commission allait vérifier, comme déjà annoncé à plusieurs reprises, la légalité des expulsions, Mme Reding fera rapport à la réunion de mercredi prochain.. Ce srea une première évaluation et il est donc prématuré de parler de procédure d’infraction.

La commissaire Malmström participera à la réunion organisée à Paris le 6 septembre sur l’immigration illégale. Cette réunion ministérielle informelle, censée à l’origine traiter de Roms , a été requalifiée en « séminaire de travail » sur le thème de l’asile et de la lutte contre l’immigration illégale. La présidence belge a été invitée en la personne du secrétaire d’Etat à l’immigration, Melchior Wathelet, qui a accepté sans vouloir en aucune façon donner son aval à la politique menée par la France.

Laisser un commentaire

Fermer le menu