Besson et l’immigration : l’immigration a baissé à cause de la crise. L’immigration familiale régresse, 29 300 reconduites à la frontière, la France premier pays pour les naturalisations et l’asile, un mariage sur trois se fait avec un étranger.

L’immigration légale et illégale a baissé en 2009 en France, essentiellement du fait de la crise économique, a déclaré Eric Besson. Le ministre de l’Immigration a confirmé, lors de ses voeux à la presse (18 janvier), (texte intégral du discours) http://www.immigration.gouv.fr/spip.php?page=actus&id_rubrique=254&id_article=2072 que la France avait renvoyé dans leur pays 29.288 clandestins en 2009, soit 1,7% de moins qu’en 2008, mais plus que l’objectif assigné. Il a précisé que le débat contesté sur l’identité nationale se poursuivrait toute l’année 2010 et que Nicolas Sarkozy s’exprimerait à l’issue d’un séminaire gouvernemental destiné à faire un premier bilan « dans les première semaines de février. » « On débattra collectivement et ensuite le président s’exprimera », a-t-il dit.


A la tête d’un ministère contesté, Eric Besson s’est présenté lundi comme un homme menant une politique équilibrée entre le renforcement de la lutte contre l’immigration illégale et la poursuite de la politique d’asile. »La France reste un pays ouvert », a-t-il affirmé.

Attaqué par le Front national, qui affirme que 580.000 migrants clandestins sont rentrés en France depuis trois ans, il a produit ses chiffres. « Tous les indicateurs disponibles montrent que les flux migratoires, légaux comme illégaux, ont globalement baissé en 2009 », a-t-il dit, soulignant que toute l’Union européenne connaissait cette situation « liée à la crise économique. » En 2009, 173.991 titres de long séjour ont été délivrés en France, soit une baisse de 3,7% par rapport à l’année précédente, et 108.275 étrangers ont été naturalisés, ce qui représente une très légère hausse (+0,1%). Parallèlement, 47.000 personnes ont demandé l’asile à la France en 2009, soit une hausse de plus de 10%. Sur ce total, 10.900 personnes ont obtenu le statut de réfugié, une progression de plus de 10%, selon le ministre. Pour Eric Besson, la politique d’asile est ainsi « confortée. »

Le ministre a, dans sa présentation, insisté sur trois points :

• L’immigration familiale régresse

«Les flux migratoires continuent d’être mieux maîtrisés», a expliqué le ministre de l’Immigration. L’immigration familiale est en forte baisse (- 12,3%), confirmant la tendance amorcée l’an passé. Le durcissement des critères du regroupement freine depuis 2007 l’arrivée des proches, tout comme le contrôle accru des mariages célébrés à l’étranger. Mais l’immigration est fortement corrélée aux variations économiques. En temps de crise, les flux diminuent. Tous les pays européens ont vu leurs entrées baisser. Les familles préfèrent retarder le rassemblement en attendant des temps meilleurs. L’immigration professionnelle en France a également chuté de 15%. Enfin, le nombre de bénéficiaires de l’aide médicale d’État dédiée aux clandestins est stabilisé, ce qui indiquerait, selon le ministère, un reflux de l’immigration illégale.

• 29.300 reconduites à la frontière

L’objectif de 27.000 reconduites fixé par Nicolas Sarkozy a été dépassé. Parmi ces sans-papiers, le nombre de retours volontaires diminue, lui, de 17,9%. Cette option concerne essentiellement les immigrés européens et notamment les Roumains. Si le retour volontaire coûte moins cher, il est souvent présenté comme temporaire, certains immigrés finissant par revenir. En 2009, le nombre de retours contraints passe à 21.020, soit une progression de 6,5%. Pour répondre aux critiques qui entourent la rétention administrative de ceux qui doivent être expulsés, le ministre a assuré qu’ils étaient bien traités. Le délai maximal de rétention administrative est de 32 jours en France, contre 40 jours en Espagne, 2 mois en Italie, 8 mois en Belgique ou encore 18 mois en Allemagne. Le budget consacré à l’accompagnement des sans-papiers est de 11,5 millions d’euros.

• Premier pays pour les naturalisations et l’asile

En 2009, 47.000 personnes ont demandé l’asile à la France, qui reste le premier pays européen et le deuxième dans le monde à accueillir ces demandeurs. Quelque 10.864 titres de séjour de réfugiés ont été accordés. Si Éric Besson a vanté «la tradition d’accueil française», il espère cependant créer un régime d’asile européen commun. Par ailleurs, 108.274 ressortissants étrangers sont devenus français l’an passé. Ces naturalisations concernent 4,4% de la population étrangère, contre 2,2% en Espagne, 2% au Royaume-Uni, et 1,6% en Allemagne. «Cela démontre que la France reste une nation ouverte», a conclu le ministre.

Concernant le débat sur la burqa et son éventuelle interdiction, le ministre a rappelé qu’il s’était prononcé très tôt en faveur d’une loi contrairement aux réserves émises par d’autres membres du gouvernement. Interrogé sur l’idée du secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, de refuser la nationalité française aux femmes portant le voile intégral, Eric Besson a souligné l’avoir proposé dès son audition devant l’assemblée nationale, il y a plusieurs semaines. Pour le ministre, le principe d’une résolution parlementaire suivie d’une loi est désormais acquis. « Ce qui reste à trancher, c’est le périmètre de la loi », a-t-il dit. Le débat porte au sein de la majorité sur le fait de savoir si l’interdiction s’appliquera aux seules administrations ou à tous les lieux publics. Eric Besson n’a pas voulu livrer sa position personnelle, disant préférer que la décision se fasse « par consensus. » Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, avait estimé dimanche sur Europe 1 que le port du voile intégral ne pouvait s’inscrire dans une volonté d’intégration en France.

Cet article a 1 commentaire

  1. Les 80 043 titres délivrés en 2009 concernant l’immigration familiale prouvent surtout que des quotas secrets d’immigration familiale existent malgré qu’ils soient anticonstitutionnels et anticonventionnels. Eric Besson annonçait en février 2009 devant l’entreprise Vinci que l’immigration familiale s’établissait à 80 000 dossiers (en fait près de 90 000 à l’époque) « et que cela ne baissera pas ». Résulat, en janvier 2010, le chiffre d’immigration est de 80 043. Aux dizaines près !!! La vérité inavouable est que la France a bel et bien basculé dans des quotas de Français autorisés à vivre en France avec des étrangers. Voir : http://multinational.leforum.eu/t533-Conference-de-presse-d-Eric-Besson-septembre-2009-le-quota-secret-d-une-immigration-familiale-limitee-a-80-000-dossiers-annuels-se-confirme.htm
    Le site multinational.leforum.eu est réalisé par des couples et des familles franco-étrangères qui chaque jour se heurtent à des décisions illégales des consulats et des préfectures. On y trouve également une information très précise sur les législations européennes et leur actualité concernant nos familles.

Laisser un commentaire

Fermer le menu