Le nouveau corridor transcontinental ferroviaire des ”Routes de la Soie” catalyse une dynamique nouvelle au cœur de l’Eurasie (1/2) – Une nouvelle liaison transcontinentale Eurasiatique a vu le jour

Avec le nouvel axe ferroviaire transcontinental eurasiatique, l’Asie centrale se retrouve désenclavée. L’Union européenne peut y trouver un atout majeur pour la réussite de la mise en œuvre de sa nouvelle “Stratégie pour un partenariat renforcé UE Asie Centrale“ adoptée lors du Conseil européen du 17 Juin 2019. Le dialogue et la coopération de l’UE avec tous les acteurs engagés dans l’essor du corridor transcontinental sont essentiels pour réaliser le potentiel ouvert par cette connexion pour la sécurité et prospérité durables de toute la région, au cœur de l’Eurasie.

Continuer la lecture

Un mois après les élections européennes : quelles avancées ?

Un mois après les élections européennes qui se sont déroulées du 23 au 26 mai 2019, les désignations des présidences des différentes institutions sont en pleines négociations. De nouvelles alliances se mettent en place au sein du parlement européen renouvelé. Dans cet article, nous allons aborder les heux d'alliances et les stratégies qui se dévoilent. Nous décrypterons également les décisions prises sur ce sujet lors du Sommet exceptionnel qui a eu lieu les 20 et 21 juin 2019.

Continuer la lecture

La question de l’élargissement de l’UE à l’Albanie et la Macédoine du Nord

L’élargissement européen aux pays des Balkans occidentaux connaît des hauts et des bas depuis plusieurs années. Cette question est revenue sur le devant de la scène ces derniers mois. En effet, lors de la campagne électorale pour les élections européennes, certains candidats ont exprimé leur opposition à cet élargissement. Actuellement, quatre pays des Balkans occidentaux sont engagés dans ce processus. Il s’agit de l’Albanie, du Monténégro, de la Macédoine du Nord ainsi que la Serbie. Il faut ajouter à cette liste un autre pays candidat, la Turquie qui ne fait pas partie de cette région.

Continuer la lecture

Le mandat d’arrêt européen : une révolution dans la création d’un véritable espace pénal européen

Le mandat d'arrêt européen (ci-après MAE) a été instauré par la décision cadre de 2002[2] et vient remplacer le mécanisme traditionnel qu'est l'extradition. Cette procédure intervient en réponse au contexte mouvementé des années 2000 et notamment fait suite aux attentats du 11 septembre 2001 appelés ‘’ World Trade Center ‘’. Le MAE se déroule de la manière suivante : un État d'émission va engager un mandat à destination d'un autre État dit État d'exécution. Ceci, dans le but de se voir transférer un individu accusé d'infractions sur son territoire. Cette procédure est désormais automatique et va donc se baser sur le principe de la confiance mutuelle : l’État qui remet l'individu ne va pas vérifier si l’État qui reçoit ce dernier respecte le droit et les valeurs de l'Union. En effet, le respect des valeurs de l'Union est une condition préalable à l'adhésion à l'Union européenne[3]. Malgré tout, en raison du contexte actuel au sein de l'Union européenne (UE) et des défaillances systémiques dans certains États membres, notamment via les violations des valeurs de l'Union par la Pologne et la Hongrie, des limites persistent. La Cour de Justice de l'Union européenne (ci-après CJUE) va donc contrôler la pertinence et l'exécution de cette procédure dans ce cas là.

Continuer la lecture

Présentation du Commissaire Johannes Hahn du rapport sur le paquet «Élargissement» dans les Balkans occidentaux

Le 29 mai 2019, Johannes Hahn, Commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, chargé de superviser les processus d'adhésion des potentiels nouveaux États membres et les relations avec les États frontaliers de l'Union européenne (UE), a présenté le rapport sur l’élargissement dans la région des Balkans occidentaux devant la Commission des affaires étrangères (AFET) du Parlement européen (PE), présidée par David McAllister. Le 6 février 2019, la Commission européenne (CE) avait présenté le Communiqué «Une perspective d'élargissement crédible et un engagement accru de l'UE avec les Balkans occidentaux»[1], à Strasbourg. Le document, destiné au PE, au Conseil, au Comité économique et social et au Comité des régions, soulignait que les pays de la région devaient agir davantage en tant que partenaires de l’UE sur la scène mondiale. En effet, l'adhésion des Balkans occidentaux est dans l'intérêt politique même de l'Union, pour sa sécurité et son équilibre économique. Selon le document, il s’agit d’un investissement géostratégique pour une Europe stable, forte et unie, fondée sur des valeurs communes.

Continuer la lecture

(Eyes on Europe) Financement de la transition écologique: un plan Marshall pour le climat

En cette période pré-électorale, la majorité de l’opinion publique s’accorde sur la nécessité d’en faire plus en matière climatique. Mais lorsque vient le moment d’agir, certains responsables politiques se retranchent derrière l’argument du coût de la transition écologique. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour la financer. Parmi d’autres, le Pacte européen Finance-Climat, un plan Marshall pour le climat qui entend mobiliser la création monétaire.

Continuer la lecture

La cybersécurité : le nouveau cheval de bataille de l’Union européenne

Chaque année, de nouvelles cyberattaques touchent les institutions comme les entreprises et le nombre de ces menaces ne cesse d'augmenter. La cyberattaque WannaCry de mai 2017 qui avait paralysé plus de 200 000 systèmes informatiques au sein de l'UE (dont des hôpitaux et usines), touchée plus de 150 pays dans le monde et couté des milliards de dollars, avait montré la nécessité de mettre en place de nouvelles mesures pour renforcer la cybersécurité de l'Union européenne. Actuellement, la cybersécurité est devenue un volet important du développement numérique de l'UE et une des priorités de la Commission européenne.

Continuer la lecture

#LaRéplique. Changement de cap : les populistes veulent rester dans l’UE ?

A moins de quatre mois des élections européennes de mai 2019, les leaders des partis politiques d’Europe ont lancé leurs campagnes électorales. Tel est le cas en France de Marine Le Pen, leader du parti politique Rassemblement National, et de son collègue et sympathisant italien Matteo Salvini, candidat du parti eurosceptique la Ligue

Continuer la lecture
Fermer le menu